• Assemblée Générale Élective

    Resserrer davantage les liens entres les jeunes
        Le samedi 27 septembre dernier s’est tenue à la Maison des Jeunes et de la Culture Djado Sékou de Niamey une Assemblée Générale élective de la Fédération des Fadas et Clubs du Niger. À cette occasion, l’ensemble des membres des Fada et Clubs du Niger se sont retrouvés pour discuter et échanger sur la vie de leur structure, à raison de 3 délégués par région. La qualité des représentants régionaux a permis un bon niveau des débats.

    La fédération des fadas et clubs du Niger regroupe en son sein plusieurs structures de la jeunesse mais aussi des femmes avec lesquelles elle partage les mêmes visions. Entre autres actions menées par la fédération l’accompagnement de l’Etat et des Collectivités territoriales, sans compter les multiples actions de salubrité menées dans des espaces publics, les séances de sensibilisations de la population sur leurs droits et devoirs dans la société et ce, au niveau national.
        Aujourd’hui, force est de reconnaitre que la fédération des fadas et clubs a une assise nationale. Ce qui, du coup, montre si besoin est, le dynamisme de la structure. La fédération mène aussi beaucoup de campagne en faveur de la paix, de l’unité et de la cohésion nationale entre toutes les filles et fils de la nation.
    La tenue de cette assemblée générale a permis aux délégués d’aborder, entre autres, la jeunesse nigérienne surtout en ce qui concerne le renouvellement du Conseil National de la Jeunesse dont le mandat est arrivé à terme depuis Avril dernier.
    Pour la fédération des fadas et clubs du Niger, l’heure est plus que jamais à l’unité et à la cohésion. Si la jeunesse nigérienne continue à s’entre déchirée, ils ne tireront jamais profit des politiques qui sont élaborées en leur faveur, et le politique continuera toujours à les divisés sur des questions minimes. C’est pourquoi la fédération des fadas et clubs du Niger attire l’attention des autorités en charge de la jeunesse, sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour que cette question du conseil soit régler au plus tôt.
        A l’issue de cette rencontre, un nouveau bureau, composé de 17 membres et présidé par Barmou Lallé a été mis en place, pour un mandat de quatre ans. La mise en place s’est faite en toute transparence et sans contestation et c’est sur une note de satisfaction générale qu’à prit fin cette assemblée générale.
     

                                                                      Seini Yayé Maimouna


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :