• Jeunesse et paix dans la Région de Diffa

                            Le dialogue est important

    Le samedi 20 juillet dernier, la commune urbaine de Mainé Soroa a servi de cadre à un forum sur la paix dans la région de Diffa. Ce forum a regroupé des jeunes de cinq quartiers de la ville, pour échanger sur les questions de paix et de sécurité dans la région en particulier et au Niger en général.

    Organisé par la Haute autorité à la consolidation de la paix, avec l’appui de PDEV-2, ce forum avait pour thème : « Paix et développement » et avait pour objectif premier de rassembler jeunes, filles et garçons, de Mainé pour discuter de la question de la paix et de la sécurité, mais surtout de cultiver chez ces jeunes les principes et les valeurs de la citoyenneté et de la République. En effet, il est aujourd’hui unanimement reconnu et admis que les jeunes sans formation et sans emploi constituent de potentiels criminels. Aussi, le choix de la commune urbaine de Mainé Soroa n’est pas anodin. Il n’est un secret pour personne que beaucoup de jeunes de cette région sont tentés par l’idéologie véhiculée par la secte terroriste Boko Haram. Cette situation doit interpeller à plus d’un titre les autorités qui se doivent de créer les conditions, nécessaires et urgentes, pour occuper cette jeunesse. D’où, par ailleurs, tout l’intérêt de ce genre d’initiative qui consiste à rassembler les jeunes et à les écouter pour mieux appréhender leurs problèmes et éventuellement leurs trouver une solution. Toutes choses qui manquent énormément dans notre pays, où il n’y a pratiquement pas de réflexions en vue d’anticiper sur des problèmes qu’on voit pourtant le plus souvent venir. À l’issue de ce forum au cours duquel plusieurs thèmes ont été développés par les conférenciers, les participants se sont dits édifiés sur la thématique abordée. Chacun, en ce qui le concerne, a pris l’engagement de continuer à sensibiliser les jeunes des quartiers qui n’ont pas eu la chance d’y participer et ce, pour que reviennent la paix et la sécurité dans la région de Diffa et dans toutes les autres régions du pays. Globalement, cette rencontre de Mainé a répondu aux attentes des organisateurs qui se disent satisfaits du niveau de participation des jeunes au débat. En prenant la parole pour prononcer le discours de clôture, la vice maire de la commune, Mme Fadji Oumara, a d’abord tenu à remercier les promoteurs du projet Paix à travers et le PDEV-2 pour avoir choisi la commune de Mainé pour la tenue du forum. Un forum dont, selon elle, l’organisation cadre parfaitement avec le programme de la Renaissance du président de la république Issoufou Mahamadou. Aussi, celle-ci a encouragé le projet à multiplier ce genre de rencontre pour permettre à la jeunesse de comprendre, davantage, les vrais enjeux du moment. Étant entendu que le développement de tout pays passe nécessairement par la paix, il est impératif d’œuvrer à la consolider, partout où le besoins se fait sentir. Dans cette optique, il est plus que jamais nécessaire de pérenniser les initiatives de ce genre, pour permettre à la jeunesse de se retrouver de temps à autre pour échanger sur les questions de l’heure, notamment de paix et de sécurité. En multipliant ce genre d’espaces de discussion, probablement qu’on arrivera à cerner les besoins de cette jeunesse et trouver une solution à ses problèmes. À ce moment seulement on pourra penser évoluer vers un développement durable dans notre pays.

     

                                                      Seyni Yayé Maimouna


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :