• ÉLECTIONS GÉNÉRALES 2016: QUELLES ATTENTES DES JEUNES?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  Les attentes des jeunes  de Tahoua

    Le siège de l’Association Alternative espaces-Citoyens de la région de Tahoua a servi de cadre à l’organisation d’un Forum Citoyen  Radiophonique, le Samedi 9 mai 2015. Cette activité est une première organisée dans les régions au titre de l’année 2015 dans le cadre du projet « promotion de la participation politique des jeunes au niveau communal »

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les compagnies de téléphonie dans l’œil de mire     

    Le 29 Avril dernier, les agents  du service call center de la société de télécommunication d’Orange Niger, ont entamé une grève d’avertissement de 48h pour exiger  de la société le recrutement de tous les agents ayants  au moins un an  d’ancienneté dans le service, conformément code du travail au Niger.  Dans le préavis de grève qu’ils ont déposé, ils reprochent  la société Orange Niger qui agit  à travers certains opérateurs dénommés Solutions RH et PROXYMEO, de refuser de régulariser leur situation en violation des dispositions législatives et règlementaires au Niger et contre les recommandations de l’inspecteur du travail de la région de Niamey. L’objectif visé par la société Orange Niger est de maximiser ses profits, en recrutant les moins possible et en profitant d’un personnel à moindre cout.
                                  

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Objectif urnes !

    L’association Alternative Espaces Citoyens (AEC), a organisé un forum citoyen radiophonique le lundi 20 avril 2015, au campus de l’université Abdou Moumouni de Niamey, avec l’appui financier de la Fondation Rosa Luxembourg. Ce forum, le premier au titre de l’année 2015 a eu pour thème : « Comment mobiliser les jeunes pour transformer la société ?».

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Quand des jeunes sèment la terreur….

    Depuis quelques années, la situation des jeunes à Zinder ne cessent de se dégrader. A l’instar des autres villes du pays, il n’est pas rare de voir des jeunes assis par petits groupes au tour des théières savourant du thé. Ce qui les distingue des autres jeunes, c’est le fait d’utiliser la force pour se faire entendre. Le phénomène des « Palais » en est une illustration. Dans les années 80, le quartier Kara Kara peuplé des personnes en situation de handicap notamment de lépreux victimes dit-on de « Akan Laya » (serments coraniques. Les habitants de ce quartier situé à la périphérie de la ville de Zinder, vit de la mendicité et n’a pas accès aux services sociaux de base. Certains vont avec leurs enfants au Nigeria, au Ghana, au Benin ou en la Côte d’Ivoire pour y mendier.

    Lire la suite...


    votre commentaire