• Entre pauvreté et préjugés socioculturels
    L’avènement dans les années 1990, de l a démocratie et du multipartisme au Niger, a permis    l’adoption de nombreux textes relatifs à l’égalité, à l’équité des sexes et au renforcement du pouvoir et l’autonomisation des femmes.
    Les femmes, constituant plus de la moitié de la population nigérienne (environ 51% de la population totale), restent toujours la frange la plus défavorisée  malgré  l’existence d’instruments juridiques nationaux et internationaux légalement ratifiés par le pays. L’exemple le plus frappant est celui de la loi sur le quota qui accorde encore peu de place aux femmes dans les instances décisionnelles. Les obstacles à la participation politique des femmes sont nombreux et de différents ordres.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Du début du processus à nos jours, quels constats?
    Ladécentralisation a pour objectif, d’une part, de rapprocher les administrés de l’administration et d’autre part, de donner une certaine autonomie aux communes du point de vue de leur fonctionnement. Au Niger, ce processus a débuté en 2004, avec les premières élections municipales. Des élections qui ont consacré l’installation officielle des entités décentralisées dirigées par des élus. Cependant, de 2004 à aujourd’hui quel constat peut-on faire quant-à la vie des communes à statut particulier et de leurs démembrements.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  Pour mieux comprendre les enjeux et les défis
    Le jeudi 26 juin 2014 s’est tenu  au siège du syndicat national des agents de la douane (SNAD),  un séminaire de formation politique d’une vingtaine jeunes issus de cinq arrondissements communaux de la ville de Niamey. Ce séminaire, le deuxième du genre,  dont le thème a porté sur    « les obstacles à la participation politique des jeunes : enjeux et défis » est une initiative de l’association Alternative Espaces-Citoyens  appuyée par  la Fondation ROSA Luxemburg.

    Formation politique des jeunes

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les jeunes ne mâchent pas leurs mots
     L’avènement de la démocratie au Niger a suscité beaucoup d’espoir chez les forces vives du pays. Plus de deux décennies après,  l’espoir s’est mué en cauchemar avec les  frustrations et déceptions  notamment chez les jeunes pour qui l’avenir semble plus que sombre. C’est dire qu’au Niger   démocratie ne rime  pas avec  progrès social  et économique.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • PROMOTION DU CIVISME ET DE LA CITOYENNETÉ AU NIVEAU LOCAL


    votre commentaire